Bonjour, nous sommes le
samedi 11 juillet 2020

1er jour - Pour les parents

Dimanche 17 mai 2020

Laissez-moi vous redire ces paroles du Seigneur : vous êtes « le sel de la terre » et « la lumière du monde ». L’Église vous fait confiance et compte sur vous, parents… pour que les jeunes puissent connaître le Christ et le suivre généreusement. Par votre façon de vivre, vous témoignez de la beauté de la vocation au mariage. L’exemple quotidien de couples unis nourrit chez les jeunes le désir de les imiter. Les jeunes, en recevant dans leur famille le témoignage de l’amour de Dieu, seront conduits à en découvrir les profondeurs.

Comme le manifestent de nombreux témoignages présentés aujourd’hui, vous êtes porteurs d’un riche dynamisme spirituel. Vos enfants ont dans leur cœur le désir de faire de leur vie quelque chose de grand. C’est souvent dans des familles à la foi épanouie que naissent aussi les vocations au sacerdoce ou à la vie religieuse.

La relation amoureuse participe à la croissance du conjoint. Elle est un service de l’autre, prenant exemple sur le Christ serviteur qui a lavé les pieds de ses Apôtres, au soir du Jeudi saint. La vie conjugale n’est jamais exempte d’épreuves, qui font passer par des moments douloureux où l’amour et la confiance en l’autre comme en soi-même semblent vaciller. Les époux puiseront leur force en s’unissant aux sentiments du Christ au cours de la nuit du Vendredi saint. Beaucoup en ont fait l’expérience : la traversée de l’épreuve peut contribuer à purifier l’amour. Mais il y a aussi d’intenses moments de joie, qui proviennent de la communion dans l’amour. Ces instants rappellent que, au-delà de toute souffrance, il y a la lumière éclatante et la victoire définitive du matin de Pâques. Ainsi, le sacrement du mariage a une structure pascale.

La vie conjugale et familiale est un chemin spirituel. En effet, en couple et en famille, toute rencontre nécessite d’accueillir l’autre avec délicatesse. Vous savez la place du dialogue au sein du couple et de la famille. Dans notre monde où le souci de la rentabilité dans toutes les activités laisse peu d’espace aux rencontres gratuites, il est important que les couples et les familles puissent se ménager des temps d’échanges, qui permettent d’affermir leur amour.

La vie conjugale passe aussi par l’expérience du pardon ; car, que serait un amour qui n’irait pas jusqu’au pardon ? Cette forme la plus haute de l’union engage tout l’être qui, par volonté et par amour, accepte de ne pas s’arrêter à l’offense et de croire qu’un avenir est toujours possible. Le pardon est une forme éminente du don, qui affirme la dignité de l’autre en le reconnaissant pour ce qu’il est, au-delà de ce qu’il fait. Toute personne qui pardonne permet aussi à celui qui est pardonné de découvrir la grandeur infinie du pardon de Dieu. Le pardon fait retrouver la confiance en soi et la communion entre les personnes, car il n’y a pas de vie conjugale et familiale de qualité sans conversion permanente, ni sans dépouillement de ses égoïsmes. C’est en contemplant le Christ en Croix qui pardonne que le chrétien trouve la force du pardon. En 1986, au cours de la Messe des familles à Paray-le-Monial, j’avais montré que l’amour du cœur de Jésus doit être la source de tout amour humain.

Temps de prière :

Prière que Jean-Paul II a récitée quotidiennement et que son père lui a enseignée :

« Esprit Saint,
Je te demande le don de la Sagesse,
pour une meilleure compréhension,
de toi et de tes divines perfections.

Je te demande le don de l’Intelligence,
pour une meilleure compréhension
de l’esprit des mystères de la sainte Foi.

Donne-moi le don de Science,
Pour que je sache orienter ma vie
Selon les principes de cette Foi.

Donne-moi le don de Conseil,
afin qu’en toute chose je puisse
chercher conseil auprès de toi
et le trouver toujours auprès de toi.

Donne-moi le don de Force
pour qu’aucune peur ou considération
terrestre ne puisse m’arracher à toi.

Donne-moi le don de Piété,
afin que je puisse toujours servir
ta Majesté divine avec amour filial.

Donne-moi le don de Crainte de Dieu
pour que je puisse craindre le péché,
qui vous offense,
Oh mon Dieu.

Terminer ce temps de prière par une dizaine de chapelet.

Temps pour une action :

  • Faire confiance à son enfant en Lui donnant une action à faire qui Lui prouve notre confiance de parents.

ou/et

  • Prendre un temps de dialogue en vérité avec son enfant

Nous invitons les adultes qui n’ont pas d’enfant à prier Saint Jean Paul II pour les jeunes.


{id_article}{env}
juillet 2020 :

juin 2020 | août 2020

AGENDA PAROISSIAL 2020-2021
à télécharger

Si vous souhaitez prendre un temps d’écoute, le Père Yannick propose de vous recevoir individuellement. Contacter l’accueil du presbytère pour fixer cette rencontre.


ANNONCES


Les Mercredis de l’IFT

Père Erwan Barraud, directeur du séminaire.

Création, écologie, conversion

Mgr Pierre d’Ornellas.

Bioéthique : quelle société voulons-nous ?

Le père Claude Edet souhaite visiter les personnes seules, malades...
N’hésitez pas à lui faire appel. Il sera heureux de vous rencontrer.
Vous pouvez le contacter au presbytère d’Iffendic : 09 69 80 48 41.